TwitterRssFacebook
Submit a New Listing

La Camargue

La Camargue

Il existe une façon de rendre un séjour de congé ou de vacances parfaitement agréable : c’est de mettre le cap vers un endroit atypique. Un endroit où le paysage vous plonge dans une atmosphère  à la fois envoûtante et reposante. Mais savez-vous que ce type d’endroit existe dans la région de PACA ? Eh bien, oui et il s’agit de surcroît d’un cadre en bordure de la mer Méditerranée. Son nom : la Camargue. C’est un petit paradis et se lancer dans la location de mobil-home en Camargue est tout simplement le meilleur investissement pour passer un séjour inoubliable.

Envie d’en savoir un peu plus ? Cet article vous amène à la découverte de cette fameuse région. Suivez donc le guide.

La Camargue, une situation géographique triangulaire

Bienvenue au PACA, plus précisément dans les départements des Bouches du Rhôme et du Gard où se dessine un géant territoire de près de 150 000 hectares. C’est la Camargue, une magnifique région naturelle de France que l’on retrouve au bord de la splendide mer de Méditerranée. On la confond généralement à un parc en raison du nombre impressionnant d’espèces végétales et animales qui s’y trouvent. Avec sa superficie de 150 000 hectares, la Camargue forme un parfait triangle avec comme sommets Fos-sur-Mer, Le Grand-du-Roi et les Arles.

Ce partage triangulaire impliquera une division tripartite de la structure du territoire. Il s’agit notamment de la Camargue, la petite Camargue et le Plan  du Bourg. Et pour la petite information, la région la Camargue est sous l’influence d’un climat méditerranéen avec une variété de saison : sèche et chaude, ensoleillements, précipitations, hivers doux, etc.

La Camargue et son histoire médiévale à connaître

L’histoire de la Camargue touche une géologie assez pittoresque. Même si l’on raconte que tout a commencé il y a plus de 10 000 ans avec le delta du Rhôme, l’histoire de la naissance de Camargue remonte au Moyen Age. Mais la formation du delta du Rhôme est une étape incontournable dans l’histoire de Camargue. Des digues furent érigées pour maîtriser les flux d’eau et le débit du Rhôme  qui étaient devenus imposants jusqu’au XXe siècle. C’est seulement après que le territoire conservé fut exploitable et devint une terre de plantations et de culture du riz et du maraichage.

L’urbanisation et l’industrialisation vinrent plus tard provoquer une restriction de certains espaces naturels. On retient qu’entre la période de 1944 à 1988, le territoire perdit 40 000 hectares de son espace. C’est donc suite à une telle régression que des politiques de protection furent mises en place pour sauvegarder l’écosystème et les paysages.

Aujourd’hui, le Camargue est devenue un vrai environnement naturel

On aime cette fabuleuse région pour ses qualités et il faut reconnaître que celles-ci se résument essentiellement à la diversité de ses milieux naturels. Vous avez en prime abord un littoral totalement sableux qui avale une dimension de 95 km et laisse place à la mer. Celle-ci laisse naître par endroits des graus et des canaux d’eau peu profonds reliés aux lagunes. En dehors des lagunes, on retrouve facilement dans le Camargue des étangs, des sansouires et des eaux saumâtres.

Mais ce beau milieu regorge d’autres richesses à l’instar de la faune et de la flore sauvage. Pour ce qui est de la faune, la région naturelle compte une ribambelle d’oiseaux d’eau, de canard, de flamant rose, de cistude et de ragondin. Et chose surprenante : on retrouve près de 40 espèces de moustiques dans la Camargue. Enfin, la flore se contente de salicornes, de saladelles et de lis de sable qui sont encore des espèces végétales en pleine émergence.

Culture et gastronomie dans la Camargue : on en parle aussi

Vous devez savoir que derrière cette magnifique région de la Camargue, se cache un patrimoine culturel indéniable. La chaumière de Camargue est à cet effet un exemple flagrant. Elle fut construite à l’époque médiévale avec des équipements périssables dont les traces demeurent existantes. A cela s’ajoutent le Mas qui est un édifice que l’on retrouve le long du fleuve, des tours de guets, une cabane de gardian et flamants, des châteaux comme le château d’Avignon et celui d’Espeyran.

La culture de la Camargue a été renforcée par une gastronomie locale atypique. Elle est basée sur le riz et l’élevage taurin, mais on remarque un peu plus l’envahissement de nouveaux produits comestibles dans la région. Toutefois, les produits du terroir comme les asperges, des pommes, de la brandade, de la tapenade… existent toujours. Mais les meilleures recettes culinaires, on les retrouve dans les restaurants avec du vin de qualité,  des friandises, etc.