Non classé

Aleria

8000 ans d’histoire : c’est ce à quoi se résume Aléria, cette commune française encore connue sous le vocable de la « cité romaine ». Elle a l’illustre réputation d’avoir été un village antique, mais aujourd’hui Aléria s’est métamorphosée. Logée dans le département de la Haute-Corse, Aléria partage également son territoire avec la collectivité territoriale de Corse. C’est une ville essentiellement basée sur l’agriculture et le tourisme. Mais son charme se reflète sur plusieurs autres points. Envie d’en savoir un peu plus ? Cet article vous amène à la rencontre de la ville d’Aléria.

Aléria, une situation géographique assez particulière

La situation géographique de la ville est essentiellement en proie à la plaine. Aléria est, d’ailleurs, implantée en plein cœur de la plaine orientale de Corse. C’est principalement pour cette raison que l’on parle généralement de plaine d’Aléria. L’histoire raconte que la plaine fut abandonnée à la fin Vème siècle avant d’être rénovée après la fin de la deuxième Guerre Mondiale.

En ce qui concerne la localisation de la ville, Aléria se situe à 73 km de Bastia, 48 km de Corte et à 71 km de Porto-Vecchio. Elle est de surcroît traversée à l’ouest par le fleuve Tavignano et étend son littoral sur près de 12 km. Le territoire trouve refuge entre deux étangs : le nord est occupé par l’étang de Diana et le sud par l’étang d’Urbino.

Une population progressive

La population de la commune d’Aléria connaît une évolution grandissante. C’est ce qui se dégage de l’analyse du recensement des habitants depuis 1831. En 2014, on comptait 2 301 habitants comme population municipale sur le territoire et il faut rappeler qu’il s’agit des autochtones. Les habitants de la commune sont appelés les Alériens, un peuple qui vit essentiellement de la culture fruitière. Enfin, depuis 2014, Ange Fraticelli occupe le poste de maire de la commune. Il faut préciser que son mandat prendra fin en 2020.

Quels sont les lieux d’intérêt que cachent Aléria ?

La richesse de la commune d’Aléria réside dans la légion de sites dont il dispose. On parle de culture locale et de patrimoine qui font sa fierté. En effet, si vous projetez un séjour dans cette belle ville, visiter certains lieux est d’emblée une nécessité. A cet effet, vous avez :

  • Les lieux archéologiques

Idéals pour tous ceux qui adorent le tourisme, ce sont des sites qui dévoilent l’histoire de l’Aléria antique. Il s’agit essentiellement de nécropole pré-romaine, de remparts issus de la période grecque, des vestiges et d’une villa romaine. Ces sites archéologiques sont tout ce qui reste de l’histoire de cette grande commune. A  cela s’ajoute un patrimoine culturel qui est fortement représenté par le musée départemental d’archéologie Jérôme Carcopino.

  • Les lieux urbains

Avec la modernisation, de nombreuses constructions sont venues redonner un visage nouveau à la ville. Beaucoup s’y plaisent à l’instar du spa naturiste, mais vous avez également d’autres endroits. Par exemple, Aléria compte plusieurs boutiques, des portiques, des établissements industriels, un temple, etc. Par ailleurs, vous pouvez aussi profiter du patrimoine naturel de la ville. La  basse vallée du Tavignano ou la plage qui borde les boisements littoraux de Casabianda  seraenit vraiment idéales pour des balades.